Entretien avec

Entretien avec… Julie Saurel

entretien auteur, écrire un livre, écrire un roman, écriture, devenir auteur, écrire une histoire, manuscrit

C’est une nouvelle série d’articles qui voit le jour aujourd’hui sur le site.

« Entretien avec… » comme son nom l’indique sera des « interviews » d’auteur(e)s publié(e)s ou pas. Le but ici est de découvrir de nouvelles têtes ou d’en apprendre plus sur celles que nous connaissons déjà.

Alors je ne sais pas encore si le rendez-vous sera mensuel ou bimensuel, tout dépendra du nombre participant(e)s. D’ailleurs j’en profite au passage pour vous faire savoir que si vous aussi, vous souhaitez répondre à mes questions, faites le moi savoir en me contactant via le formulaire.

C’est Julie Saurel qui ouvre le bal, une Wattpadienne férue de fantastique qui s’est récemment lancée dans l’aventure de l’écriture et qui tente sa chance actuellement auprès des maisons d’éditions.


✒️Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Alors. Je suis la maman imparfaite d’une stroumphette de presque quatre ans, la conjointe d’un ours ronfleur et la maîtresse de deux chats pas très sexy. J’ai passé la trentaine… depuis trois ou quatre ans. Je ne sais plus : j’ai décidé de ne compter que tous les dix ans. Oh, et je suis voisine avec Mickey et son super parc, le paradis des touristes en chaussettes et tongs.  

 ✒️Comment es-tu venu(e) à l’écriture ? Pourquoi ?

J’avais une idée d’histoire qui me trottait dans la tête depuis deux ans, mais pas le temps, pas les capacités, pas la légitimité et tout un tas d’autres choses qui repoussent le démarrage. Puis, je me suis retrouvée avec un très long arrêt de travail, des journées entières devant moi et une petite voix persistante qui me disait : « et pourquoi pas ? ». Mon premier manuscrit est venu comme cela, avec l’envie d’écrire une histoire qui me plaisait et une évolution entre deux personnages que je voulais voir prendre vie.

✒️Quels genres aimes-tu lire et écrire ? Pourquoi ?

Fantastique, sans la moindre hésitation. En plus de trouver qu’il y a moins de restrictions puisque l’on peut inventer ses propres règles, j’aime les situations que peuvent apporter des pouvoirs mal maîtrisés par exemple. Et puis, dans le fond, je crois que je m’évade bien plus avec un univers alternatif qu’avec des histoires ancrées dans la vie réelle.

✒️Quelles sont tes habitudes d’écriture ?

Un thé, de la musique… et les complications apportées par une enfant qui ne dort pas. Écrire avec une môme qui chante la reine des neiges en direct dans le babyphone, parfois, c’est sportif. D’ailleurs, ne faites JAMAIS l’erreur de mettre les musiques à votre enfant depuis votre plateforme d’écoute : sérieux, les chansons de Disney qui s’incrustent en mode aléatoire peuvent être perturbantes selon la scène que vous écrivez.

✒️Quels obstacles rencontres-tu lorsque tu écris ?

Le milieu d’un roman, je bute dessus à chaque fois. J’ai toujours le début en tête et je sais où je veux finir, mais entre les deux… pioufff. Il faut dire que mes personnages ne sont pas toujours coopératifs avec moi, je veux les voir faire une action particulière et ils font tout l’inverse. Je vous laisse imaginer le contrôle que j’ai sur ma famille, alors que je ne suis pas capable d’en avoir sur mes créations !

✒️Quels outils/méthodes utilises-tu pour dépasser ces difficultés ?

J’écris la fin. Quand je bloque, je trouve qu’écrire une scène qui se passe plus tard et que j’ai en tête me permet de revenir à l’endroit où je stagnais. Après, j’ai toujours au moins deux projets en cours et quand ça ne veut vraiment pas, je me concentre sur celui qui ne pose pas de problème. Attendre un peu offre la possibilité de mieux revenir ensuite.

✒️Quand tu écris, es-tu du genre à planifier ou à mettre sur papier à fur et à mesure comme te vient l’histoire ?

Je fonctionne avec des chronologies et des arborescences qui relient les personnages par des événements. Je n’écris pas de plan, par contre j’ai un carnet où je note tous les petits détails incrustés au fur et à mesure. Par exemple, si je dis qu’une porte est en bois, je le reporte sur une feuille pour ne pas la décrire comme métallique par la suite.

✒️As-tu déjà publié des ouvrages ? Si oui, par quel moyen ? (Édition classique ou auto-Édition) Quels sont-ils ?

Non, pas encore. J’ai un manuscrit qui se cherche une place en maison d’édition (les délais de réponses sont longs). En attendant, j’ai un spin-off de ce manuscrit dont le premier jet est diffusé au fur et à mesure sur Wattpad et j’ai tenté un concours sur Fyctia aussi.

✒️Quels sont tes projets pour la suite ?

Finir mes deux histoires en cours, puis faire la réécriture de l’une d’elles. J’ai une histoire sur l’envers du décor des contes de fées aussi à mettre en forme. Un tome 2 à écrire et tellement de bouts d’idées qui sont encore dans mon petit carnet en attendant leur tour.

✒️Voudrais-tu faire de l’écriture ton métier ?

Mon métier sous-entendant en vivre, non ? Si je reçois des avis très encourageants et ultra-motivants, je ne suis pas assez sûre de moi pour dire que cela me permettra d’en vivre. En revanche, je suis un peu près certaine de ne plus lâcher l’écriture, même si ça ne doit être que pour moi.

Je remercie beaucoup Julie pour sa participation et lui souhaite plein de bonnes choses pour la suite, comme un contrat en maison d’édition. 😉

🔎Retrouvez Julie Saurel sur Facebook, Twitter, Instagram, Wattpad et Fyctia.

2 commentaires

  1. SERRAULT Marylene a dit :

    Merci beaucoup Claudie ! encore une très bonne idée ces entretiens ! J’aime vraiment tout ce que vous proposez ! Bravo de donner envie et confiance aux novices de l’écriture comme moi !

    1. Claudie J. Martin a dit :

      Je vous remercie beaucoup Marylène, votre commentaire me touche beaucoup et me motive à poursuivre dans cette voie. 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *