Écrire

Comment écrire une scène de baiser à couper le souffle

écrire scène baiser, décrire baiser, écrire scène romantique, écrire scène amour, décrire bisous

Il arrive un moment dans l’écriture d’un roman sentimental (et même d’une histoire d’amour pour les jeunes !) où il faut, eh bien, embrasser et raconter. Même si vous écrivez une romance sans clichés, un premier baiser est à peu près une évidence. Vos personnages en meurent d’envie, vos lecteurs certainement tout autant, et toute l’action de l’histoire s’est construite jusqu’à ce moment. Alors, comment écrire une scène d’amour qui commence par un baiser et qui offre tout ce que le lecteur veut ?

Créer une tension romantique jusqu’au baiser

Au moment où vos personnages pressent leurs lèvres, ils devraient être désespérés de le faire, qu’ils en soient conscients ou non. Chaque scène qui précède la scène du baiser doit s’appuyer sur le désir naissant des personnages l’un pour l’autre, et plus c’est subtil, mieux c’est. Enracinez les réactions de votre personnage dans le physique (cœur qui bat la chamade, estomac qui gazouille, hyper conscience de la présence de l’autre) afin que votre lecteur puisse presque les ressentir et être également avide de ce moment tant souhaité.

LIRE AUSSI : Comment mieux écrire la chimie et la tension romantiques ?

Choisissez un bon emplacement pour la scène

Peut-être que votre histoire se prête naturellement au baiser qui se produit dans un endroit particulier — en écrivant une romance fantastique avec un long voyage ? Ils n’auront probablement qu’à s’embrasser sur la face balayée par le vent d’une montagne, mais si vous pouvez être flexible, essayez d’en changer. Peut-être un lieu où les deux personnages se sentent à l’aise ? Et pourquoi pas un endroit inconfortable ? Et un endroit où ils ne peuvent pas rester longtemps ?! Ou un endroit qui est tout simplement hilarant.

écrire scène baiser, décrire baiser, écrire scène romantique, écrire scène amour, décrire bisous

Lancez une balle liftée

De même, il y a peut-être une raison pour laquelle vos personnages s’embrassent — ou doivent s’embrasser — qui n’est pas motivée par leurs propres désirs l’un pour l’autre. Une pièce de théâtre à l’école, un besoin de créer une distraction, un défi, quelques bières de trop… commencez par une prémisse alambiquée et laissez les sentiments jouer. La soudaineté du baiser va choquer le lecteur… puis le ravir.

Ne soyez pas forcément dans le niais

« C’est une romance, non ? » Oui, mais cela ne veut pas dire que vous devez toujours être romantique. Gardez votre prose légère et laissez la voix authentique de votre personnage s’exprimer. S’ils sont sarcastiques, qu’ils soient un peu drôles et pleins d’humour. S’ils sont angoissés, laissez-les se débattre avec l’assaut de l’émotion. Tempérez la romance avec la réalité pour qu’elle reste ancrée et authentique.

Essayez de ne pas nommer trop de sentiments

Un baiser est un acte d’affection physique intense, à tel point que les gens n’ont pas tendance à verbaliser leurs émotions pendant qu’ils le font. Quand elle embrasse ce beau gosse pour la première fois » votre personnage ne va pas penser : « Je suis si heureuse ! » « Ce doit être de l’amour ! » Ne prenez pas ce raccourci pour télégraphier au lecteur ce qu’elle ressent. Au lieu de cela…

écrire scène baiser, décrire baiser, écrire scène romantique, écrire scène amour, décrire bisousUtilisez tous les sens

L’avantage des baisers est qu’ils impliquent de nombreuses sensations physiques, le toucher, bien sûr, mais aussi… le goût. Mais ne vous limitez pas à l’évidence : tenez compte de ce que vos personnages entendent, de l’apparence et de l’odeur de leur partenaire et, plus généralement, de ce qui se passe autour d’eux. Comment l’air sent-il autour d’eux ? Le canapé sur lequel ils sont assis est-il confortable ? N’éditez pas la scène du baiser avec trop d’étiquettes ; notez simplement chaque sensation qu’ils ressentent et transcrivez-la sur la page.

Laissez votre lecteur en vouloir davantage

Le premier baiser n’est pas le moment des promesses éternelles. Même si ce couple va obtenir le bonheur qu’il mérite, le premier baiser n’est pas le moment où ils le découvrent. Terminer la scène du premier baiser par une promesse de fidélité n’est pas seulement aller trop vite, c’est ennuyeux et la romance perd toute sa tension. Écrire une bonne scène romantique à ce stade du manuscrit (à moins que le premier baiser ne soit littéralement la dernière scène, ou presque) signifie donner à votre lecteur une raison de continuer — et la seule façon de le faire est de ne pas prendre de résolution.

écrire scène baiser, décrire baiser, écrire scène romantique, écrire scène amour, décrire bisousComment écrire une romance: La structure et les secrets pour ravir vos lectrices Format Kindle

de F. Dennisson

écrire scène baiser, décrire baiser, écrire scène romantique, écrire scène amour, décrire bisous

Vous voulez des dizaines de milliers de lectrices ? Avec ses livres dévorés par des lectrices avides, la romance est LE genre le plus populaire. Mais voilà : si ce genre vous plait, êtes-vous armé(e) pour en une écrire une vous aussi ?

Parce qu’écrire une romance, c’est à la fois similaire et différent aux autres genres. Similaire parce qu’il y a un incident déclencheur, des arcs dramatiques, une apothéose… Différent parce que la structure d’une romance est vraiment particulière, unique comme l’histoire d’amour qu’elle raconte.

Dans ce livre essentiel pour les personnes qui veulent écrire une romance qui fait tilt, F. Dennisson vous fournit la méthode et les étapes essentielles pour écrire une bonne romance, tout en restant originale, inventive et en recherchant la meilleure histoire, celle qui fera chavirer vos lectrices. Illustré de nombreux exemples filés pour que sa lecture soit concrète, ce livre s’adresse à tous les types d’auteurs.

Que vous soyez architecte ou jardinier, une bonne préparation et de bonnes séances de relecture et de réécriture vous permettront de tirer le meilleur de votre œuvre pour transformer vos lectrices en fans, créer des personnages inoubliables et des histoires que vos lectrices vous redemanderont. Que vous écriviez après avoir établi un plan, une structure et des fiches de personnages détaillées, ou que vous relisiez en vérifiant que vous avez bien écrit une romance qui rencontrera son lectorat, vous saurez tirer parti de cet ouvrage dense.

Auteur et éditeur, F. Dennisson a écrit plusieurs synopsis pour des maisons d’édition et des romances, sous pseudonyme.

Maddie D., qui préface cet ouvrage, est autrice de nombreuses romances, à la fois en autoédition et en maison d’édition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *