Écrire

Comment écrire le premier chapitre de mon livre ?

écrire le premier chapitre de son livre, construction d'un roman, exemple de premier chapitre, comment commencer un roman exemple, comment commencer un livre, bien débuter son roman, écrire le début de son roman

L’écriture du premier chapitre pose souvent problème. Le plan du livre est fait, l’intrigue bien ficelée, on connaît nos personnages, on s’est déjà plus ou moins imprégné(e) de l’ambiance qui va régner dans notre récit, on a passés des heures à faire des recherches, bref ! On est prêt ! Le moment est venu de se lancer et pourtant, au moment d’écrire la première ligne du premier chapitre… rien ne vient. Le vide total ! On tente quelque chose, on efface, on recommence, mais ça ne va pas et on commence déjà à s’arracher les cheveux… Alors voyons ensemble comment écrire le premier chapitre de son livre sans devenir chauve.

écrire le premier chapitre de son livre, construction d'un roman, exemple de premier chapitre, comment commencer un roman exemple, comment commencer un livre, bien débuter son roman, écrire le début de son roman

Le premier chapitre : le chapitre qui te met la pression

C’est dans le premier chapitre que sera donné le ton de l’histoire : humoristique, tragique, avec un vocabulaire complexe, littéraire, ou feel good, etc… On y découvre également le temps du récit (passé ou présent), ainsi que le point de vue du narrateur (1ère ou 3e personne). Bien entendu, une fois que vous avez fait ces choix, vous devrez vous y tenir tout le long de votre histoire. Le premier est en fait un avant-goût de ce que sera votre ouvrage.

Il est même peut-être le plus important, car c’est dans celui-ci aussi que votre style sera dévoilé. Bien souvent, quand un lecteur achète un livre au format papier, il s’intéresse à la première de couverture, lit le résumé de la quatrième de couverture, mais peut également ouvrir le livre et lire les premières phrase du premier chapitre. Ainsi il découvre votre plume et vois si celle-ci parvient à capter son attention, si elle lui plait. Les premières phrases peuvent être déterminantes pour certaines personnes, donc oui : bonjour la pression !

Déterminer le bon moment dans l’histoire.

Votre histoire a bien évidemment, un passé, un présent et un futur. Avant d’entamer votre premier chapitre, posez-vous la question suivante : à quel moment mon récit doit-il débuter ? Est-ce à la naissance de votre protagoniste ? (Passé) Est-ce maintenant, alors qu’il vient juste de perdre son emploi ? (Présent) Ou est-ce lorsque toute sa famille est en train d’assister à ses funérailles ? (Futur)

La méthode qui marche à coup sûr pour écrire le premier chapitre

Le lecteur doit s’immerger dans la vie de votre héros d’une façon naturelle, fluide. Et pour cela, il y a une méthode simple pour déterminer à quel moment de la vie de votre personnage principal il est bon de commencer votre récit : lorsque celui-ci est très vulnérable ou très fort.

Par exemple, dans Harry Potter à l’école des sorciers (oui, encore !)

On commence l’histoire en découvrant Harry, un orphelin maigrichon malmené par son oncle, sa tante et son « adorable » cousin. On ne peut pas dire que tout va pour lui. Il est clairement au moment où il est le plus vulnérable, et c’est ce qui va créer de l’empathie chez le lecteur.

Si votre héros se trouve dans une situation difficile dès le début de votre récit, le lecteur va s’identifier à lui, aura de la compassion et par conséquent, il voudra savoir ce qu’il va se passer pour ce personnage.

écrire le premier chapitre de son livre, construction d'un roman, exemple de premier chapitre, comment commencer un roman exemple, comment commencer un livre, bien débuter son roman, écrire le début de son romanÀ contrario celui-ci peut être au summum de sa force, que tout aille bien pour lui et tout à coup, tout s’effondre. Une fois encore, le lecteur sera plus facilement captivé par votre histoire.

Présentation du personnage principal

Bien évidemment c’est dans le premier chapitre que vous allez présenter votre personnage principal. Son nom, son prénom, son âge, son apparence physique… Il faut que le lecteur puisse se faire une idée de comment est votre héros, ainsi il pourra s’identifier à lui, avoir un attachement pour lui (ou elle ! Evidemment…).

Privilégiez l’action à la description

Dans le premier chapitre je vous déconseille de vous lancez dans des descriptions trop longues, trop détaillées. Trop de description dès le début peut rebuter le lecteur. Bien entendu, celles-ci sont très importantes dans le reste de votre ouvrage. Et si dès le premier chapitre vous deviez décrire un lieu, une personne, un objet… je vous conseille alors fortement de le faire à travers votre protagoniste, son ressenti. Pour cela, utilisez les cinq sens (la vue, le toucher, l’odeur, le goût, et l’odorat), ainsi votre lecteur ne s’ennuiera pas et sera encore plus immergé dans l’univers, le monde dans lequel évolue votre héros.

Commencer votre premier chapitre par une action peut être un bon choix, puisque le lecteur est déjà emporté par l’histoire du protagoniste. Même si cette action n’est pas du « sensationnelle ».

Un exemple :

Une pluie diluvienne martèle les passants dans la rue qui se pressent pour se mettre à l’abri dans divers commerces. Je protège ma tête de mon attaché-case et m’approche du passage clouté en trottinant avec mes talons aiguilles. Pourvu que je ne me rétame pas ! pensé-je. Je m’apprête à déposer un pied sur la chaussée lorsqu’il un idiot au volant d’une Ferrari passe à toute allure près de moi en prenant soin de rouler dans une énorme flaque d’eau. Je suis trempée jusqu’aux os. Mon chignon flou est à présent tout démonté, et de longues mèches de mes cheveux roux dégoulinent. Dépitée, je baisse mon porte-document et hurle après le chauffard qui est déjà bien loin.

De l’autre côté de la route, j’aperçois Diane, ma meilleure amie et collègue me faisant de grands signes depuis la porte d’un pub.

— Lisa ! crie-t-elle. Dépêche-toi, tu vas être toute mouillée !

La bonne blague ! Je secoue la tête et traverse en baragouinant tout un tas de jurons. L’eau glacée qui s’infiltre entre mes orteils me fait frissonner. Je plaque ma mallette contre ma poitrine et fais appel à toute ma concentration pour ne pas tomber à cause de ces maudits escarpins dont l’intérieur glisse de plus en plus.

Gardez votre intrigue principale sous le coude

écrire le premier chapitre de son livre, construction d'un roman, exemple de premier chapitre, comment commencer un roman exemple, comment commencer un livre, bien débuter son roman, écrire le début de son romanNe dévoilez pas dès le premier chapitre votre intrigue principale. Réservez-la pour les chapitres suivants. Je vous conseille plutôt de mettre en place un suspens qui donnera au lecteur envie de poursuivre sa lecture, un élément qui retiendra son attention.

Distillez les informations avec parcimonie

écrire le premier chapitre de son livre, construction d'un roman, exemple de premier chapitre, comment commencer un roman exemple, comment commencer un livre, bien débuter son roman, écrire le début de son romanUne autre chose très importante concernant l’écriture de votre premier chapitre, il s’agit des informations nécessaires à votre lecteur pour qu’il s’imprègne de votre histoire, qu’il y entre. Certes, vous devez planter le décor, mais vous ne devez pas non plus le submerger au risque qu’il trouve votre premier chapitre indigeste. Il faut distiller ces informations avec parcimonie tout au long de notre histoire. C’est surtout le problème que l’on peut rencontrer lorsqu’on écrit un roman fantastique, de fantasy ou de science-fiction qui se situe dans un monde complètement différent du nôtre. On a tendance à vouloir donner plein d’information pour que lecteur s’immerge directement dans notre univers, mais cela risque de le rebuter. Trouvez un juste équilibre, délivrez des renseignements au fur et à mesure que vous avancez dans votre histoire, à des moments qui serviront votre intrigue.

Écrire le premier chapitre en dernier ou le réécrire complètement.

Certaines personnes écrivent carrément leur premier chapitre en dernier. Si vous pensez que vous pouvez procéder de cette façon, je vous encourage à le faire. De mon côté, j’ai un peu de mal à passer directement au chapitre 2 sans avoir « pris mon élan » avec l’écriture du chapitre 1, alors je commence par le commencement tout en sachant qu’il me faudra le réécrire. Il est vrai qu’une fois le premier jet terminé, on sait pertinemment qu’un gros travail de relecture, correction, réécriture nous attend pour la globalité de notre récit, mais cela est d’autant plus vrai concernant le premier chapitre.

écrire le premier chapitre de son livre, construction d'un roman, exemple de premier chapitre, comment commencer un roman exemple, comment commencer un livre, bien débuter son roman, écrire le début de son roman

Pour chaque histoire que j’ai terminée, j’ai toujours réécrit complètement mon premier chapitre. J’y reviens et repars de zéro puisque l’écriture a évolué au fur et à mesure que j’avançais, parce que l’histoire est arrivée à un point final que je ne connaissais pas au début, et bien souvent, parce que mes personnages ont décidé que les choses ne se passeraient pas comme je l’avais souhaité, et pour cette raison, je décide de tout recommencer et de faire quelque chose de bien mieux.

Mon conseil est de ne pas vous bloquer avec ce chapitre. Écrivez-le de la meilleure façon que vous pensez être sans trop vous tracasser, car de toute façon il n’est pas définitif, au contraire ! Il se peut même qu’avant de terminer votre premier jet, vous y reveniez pour lui apporter déjà des modifications.

LIRE AUSSI : Les harengs rouges : L’art de duper et surprendre le lecteur


Comment bien raconter des histoiresComment bien raconter des histoires ? : Guide d’écriture pour un premier roman Format Kindleécrire le premier chapitre de son livre, construction d'un roman, exemple de premier chapitre, comment commencer un roman exemple, comment commencer un livre, bien débuter son roman, écrire le début de son roman

de Dorian Lake

Avec la participation de Cécile Pommereau et Sara Pintado

En France, on considère l’écrivain comme un génie au talent inné. Aux États-Unis, au contraire, on perçoit l’écriture comme un artisanat qui demande simplement de la méthode et du travail.

Dans ce guide d’écriture, je partagerai mon approche, quelque part entre ces deux extrêmes. Nous discuterons du cœur des histoires, de leur âme et de la manière de créer des personnages, des intrigues qui vous correspondent et captivent les lecteurs. Nous parlerons aussi de la structure du récit et d’aspects plus techniques, utiles pour bien comprendre les possibilités qu’offre cet Art.

La simplicité et l’honnêteté se trouveront au cœur de votre démarche tout au long de votre périple. C’est ce qui vous permettra de terminer un premier roman et, ce faisant, de devenir écrivain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *